Buenos Aires

Apres une inconfortable nuit dans la gare routiere, je pars a l’exploration de la ville. Il est tot, nous sommes dimanche matin et les rues sont tres etrangement vides. Seuls quelques balayeurs et les organisateurs du semi-marathon annuel de la capitale peuvent etre observes sur les grands boulevards. J’en profite pour visiter les hauts lieux touristiques de la ville habituellement remplis de voyageurs de tous les coins du monde. La plaza 25 de Mayo est le centre de la ville et regroupe la cathedrale, la casa rosada, el Cabildo, divers musees.  Plus a l’ouest on trouve la plaza del congreso a laquelle on se rend en traversant l’avenue la plus large du monde, la avenida 9 de Julio.

Palacio del congreso - BsAs  Nadie en las calles de Buenos Aires el domingo  por la manana...

Apres quelques heures de deambulations, j’observe la ville qui sort lentement de sa torpeur. C’est le moment que je choisis pour me rendre au cimetiere de Recoleta. Comparable au père Lachaise a Paris en termes architectural et artistique, le cimetiere abrite les tombes des hommes et femmes illustres qui ont fait l’Argentine. Je suis seul pour la visite guidee (gratuite !) en ce dimanche matin. Alors que ma guide me submerge d’anecdotes historiques, nous croisons de nombreux touristes dont la seule preoccupation est de savoir ou se trouve la tombe « d’Evita » (Eva Peron, symbole des avancees sociales qui eurent lieu a la moitie du 20e siecle sous le regime de son mari, le general Peron).

Tumba Evita peron Recoleta - BsAs  Monumento al migrante en Recoleta - BsAs

Nouvelles deambulations avant de passer voir un ami voyageur en transit a Buenos Aires. Benoit a plus ou moins realise le meme voyage que moi puisqu’il est descendu du Quebec a Buenos Aires en stop. Par un heureux hasard il est un jour tombe sur ce site et nous sommes en contact depuis. C’est la premiere fois que je le vois. J’ai peu de temps pour partager avec lui nos nombreuses anecdotes de voyage, accompagnes d’une bonne biere fraiche bien entendu, avant de le quitter pour me rendre dans le quartier Belgrano ou je suis recu par la famille Monti, grace a Benoit soit dit en passant…

Los mochileros franceses! - BsAs

Je passerai 3 jours en la compagnie de Veronica et d’Eduardo, ainsi que de manière plus ponctuelle des enfants d’Eduardo Lucia et Pablo. Veronica et Eduardo me font visiter la ville, me font gouter les specialites locales (et elles sont inombrables !), m’emmenent sur les bords du Tigre et du rio de la Plata, le fleuve le plus large du monde, me sortent mais surtout partagent avec moi leur connaissance de l’Argentine et de Buenos Aires et me comblent de leur amitie et de leur generosite.

Veronica e Eduardo frente a BsAs en borda del rio de la Plata

A Buenos Aires c’est aussi le temps de renouveler mon materiel. Je me decharge de quelques kilos de superflu, change mon fidele sac de couchage (presque dix ans de voyage avec lui, j’ai le cœur brise au moment de l’abandonner) pour un autre plus chaud et je me separe egalement de mes chaussures (plus personne n’accepte de les reparer vu leur etat d’usure…). Je suis pare pour la derniere ligne droite jusqu'à la limite sud du continent !

“Muchissimas gracias la Familia Monti ! Eduardo, todavia no encontre un asado como el tuyo! Veronica, no logro a deshacer de mi adiccion por los dulces argentinos, que puedo hacer?”

Commentaires (6)

1. Martine H 26/09/2010

J'ai une pensée émue pour tes pauvres pieds qui vont devoir s'adapter à leur nouvel environnement n!!!

2. Martine H 26/09/2010

J'ai une pensée émue pour tes pauvres pieds qui vont devoir s'adapter à leur nouvel environnement n!!!

3. Martine H 26/09/2010

J'ai une pensée émue pour tes pauvres pieds qui vont devoir s'adapter à leur nouvel environnement !!!

4. Grenoble forever 29/09/2010

10 h ... 3ème café avalé, œils qui commencent déjà à piquer à fixer sans relâche (ou pas ;-)) notre vénérable outil de travail : la vie d'un jeune ingénieur hydraulicien suit son cour !!

Merci pour tes images et tes récits;

Continue à triper mec !! T'es dans le vrai ...

Bonne route !

5. grenoble forever 29/09/2010

10 h ... 3ème café avalé, œils qui commencent déjà à piquer à fixer sans relâche (ou pas ;-)) : la vie d'un jeune ingénieur hydraulicien suit son cour !!

Merci pour tes images et tes récits;

Continue à triper mec !! T'es dans le vrai ...

Bonne route !

6. La Mouette voyageuse 01/10/2010

Heyyyy, c'est qui les "Grenoble forever"?
Une petite pensee pour les bucheurs :)

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site