Hasta Salta

Je quitte discretement la Casa Parroquial de san Pedro vers 8h pour me rendre a la douane a la sortie de la ville. Je compte passer en Argentine ce jour meme par le paso de Jama, situe haut dans la montagne non loin de la frontiere bolivienne. Des dizaines de camions sont amasses a la douane et je n'ai pas trop de mal a me faire embarquer. Je me retrouve avec Juan, qui est d'humeur bavarde et j'en apprends ainsi deja pas mal sur l'Argentine avant d'y mettre les pieds. A nouveau les paysages se font desertiques au fur et a mesure que nous montons vers la passe et se succedent salars, pampas et volcans.

cerca del paso de Jama

Le passage de la frontiere est rapide et nous nous retrouvons 1h30 apres a Susques ou Juan s'arrete pour un nouveau control.Je decide de continuer et attaque le stop a la sortie de la ville. la premiere jeep qui passe s'arrete et m'embarque. Deux geologues se trouvent a l'interieur, un argentin et un francais, qui travaillent en ce moment sur l'evaluation des reserves de lithium de la region. Apres un bref ride de 30 minutes, ils me laissent au milieu de nulle part tandis qu'ils s'enfoncent dans les montagnes. Je suis au milieu d'une immense pampa et, apres 1h30 d'attente ou je vois passer en tout et pour tout 4 voitures, je decide de marcher dans l'espoir de tomber sur un village avant la nuit. Apres 1h de marche et alors que la nuit tombe, un camion s'arrete a ma hauteur et m'embarque. Je me retrouve ainsi a discuter avec Javier jusqu'a la ville de Jujuy ou nous arrivons tard dans la nuit. Entretemps nous avons traverses les hauts plateaux a l'est de la cordillere, avec le salar de Grandes salinas, et sommes passes par la verte Quebrada de Pumamarca.

Nacimiento de la luna...  Ruta 52 en la pampa

Javier m'offre un "Jujuy by night" inattendu jusqu'a l'usine d'acide borique ou il decharge le minerai qui se trouvait dans le camion. Lorsque nous sortons de l'usine il est 3h du matin... Nous arrivons finalement a 5h a Salta, ou Javier peut enfin rentrer chez lui apres 5 jours de route. Quant a moi, je reste dans le camon et y dors quelques heures. Vers 9h, je quitte la place et me rends en centre-ville. Me voici enfin en Argentine, pays que j'avais brievement visite il y a 5 ans et qui m'avait donne le gout du voyage. Paradis des auto-stoppeurs, pays de bonne chere et de bon vin, antre des paysages les plus spectaculares, bref, j'en passe et des meilleures!

Apres 4 jours au Chili et maintenant mon entree en Argentine, je reprends mes "habitudes de pays couteux": approvisionnement en eau potable au robinet, squattage des toilettes des stations services, utilisation abusive des facilites des bibliotheques municipales (surtout internet), retour a une preparation personnelle de mes repas et frequentation en baisse des petits restaurants, etc. J'applique tout ca en meme temps des ma premiere matinee a Salta. Je m'offre ensuite une petite visite de la ville avec sa place centrale agreable, ses petites rues tranquilles et ses parcs apaisants. A la fin de la journee, ma demande de couchsurfing n'ayant pas fonctionne et ayant la flemme de solliciter une eglise, je me trouve une petite chambre d'hotel a bas prix ou je peux prendre une douche chaude, laver quelques affaires et dormir au chaud.

Iglesia San Francisco - Salta  Cafe de la plaza central - Salta  Parque Guemes - Salta

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site