CANADA

Et swing la bacaisse dans le fond d'la boite a bois!

QUEBEC

Ca y est je suis parti! J'ai quitte mes parents ce samedi matin , non sans emotion je dois l'avouer, pour m'embarquer vers le Quebec (l'etat) et Quebec (la ville). La-bas m'attend Simon et ma premiere experience de couchsurfing. Simon vient me chercher a l'aeroport et m'accueille comme un prince pendant deux jours. Nous avons (enfin surtout moi) visite la ville le samedi et Simon s'est avere un guide touristique presque incollable. Le soir venu, le decalage horaire a eu raison de moi et j'ai succombe bien tot a la fatigue. Le lendemain, superbe randonnee dans le parc de la Jacques Cartier et journee terminee par un squash (pourquoi pas!).

Le lundi vient alors le moment de dire au revoir a Simon et de tenter ma premiere experience de "pouce" (et oui au Canada on ne dit pas auto-stop) qui s'est averee une reussite. J'etais a Montreal en debut d'apres midi.

 

MONTREAL

Apres avoir pris le metro, qui coute un peu cher je trouve (voir pingre.com, un site de la societe CocoPopo), j'arrive a la coloc de 7 personne qui m'accueille bien sympathiquement! Merci Antoine pour le contact et merci a vous pour l'accueil! Nous sommes en debut d'apres-midi et je decide donc d'aller faire un tour en ville. Je me suis ainsi ballade dans la rue Ste-Catherine, si tu n'es pas gay la-bas et ben tu te fais mate quand meme, puis dans la rue St Denis (rien a voir avec celle de Paris) qui renferme plein de petits bars hyper sympas mais bon, tout seul c'est pas tres drole. Enfin, pour finir la journee, je me suis offert une petite ascension du Mont Royal qui est plein de touristes et de joggers mais qui offre une vue imprenable sur la ville.

Le soir, en guise de repas un sandwich inmangeable de chez Subway (ah on ne m'y reprendra plus!) et retour a la coloc ou j'ai le plaisir de rencontrer Sascha, un couchsurfer  allemand qui dort dans le canape a cote du mien. Du coup, le lendemain nous avons visite le quartier des affaires, les universites, le port et le vieux Montreal ensemble. Puis, en tant que bons europeens amateurs de biere nous avons fini au bar a descendre quelques pichets! Sascha, merci encore pour les coups que tu m'as payes! Le soir, retour a la coloc pour une soiree sympa et une derniere petite biere.

Le lendemain, j'ai pas mal galere pour quitte la ville. Le stop aux abords des grandes villes est beaucoup plus difficile selon moi car il faut trouver le bon spot et souvent c'est un embranchement d'autoroutes bien surcharge. De plus, les citadins sont beaucoup moins enclin a prendre en stop qu'en campagne. Resultat, j'ai commence a 10h30 et apres 1h30 effective de stop et 3h de vaines deambulations, j'ai reussi a quitte la ville. Apres tout a roule. Je suis arrive a la frontiere americaine ou les douaniers m'ont pris pour un fou. Ils n'avaient jamais vu quelqu'un passer la frontiere Canada/USA a pied, sans contact dans le pays et sans billet de retour! Apres quelques palabres, je suis finalement rentre.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site