Vuelta Natales - Paine - Natales

Une fois la frontiere passee j’atterris rapidement a Puerto Natales, un petit port touristique s’ouvrant sur la cote pacifique et les meandres aqueux qui caracterisent le sud de la Patagonie chilienne. Apres un rapide coup d’œil dans le centre ville de ce village pittoresque, l’achat de quelques vivres, je sors de la ville et m’en vais camper tranquillement sur l’herbe parfaitement tondue du campus de la Universidad Patagonica. Reveil matinal le lendemain pour une marche de quelques kilometres afin de trouver le meilleur endroit pour entamer le stop jusqu’au parc national Torres del Paine, veritable joyau du sud du Chili.

Puerto Natales  Puerto Natales

Je suis a nouveau chanceux et attend a peine 20 minutes avant qu’une camionnette ne m’embarque jusqu'à l’entree sud du parc. Alors que je prends un instant pour etudier le plan du parc une fois a l’interieur, j’entends un klaxon resonner dans mon dos. Je reconnais immediatement Elseen qui me fait signe par la fenetre de la Chevrolet de location conduite par mes amis hollandais d’El Calafate. Je salue chaleureusement Fred et Elseen et grimpe dans le vehicule avec entrain. Ils se rendent 40 km plus au nord, a l’hotel Las Torres, un luxueux etablissement dans l’enceinte du parc. Sur le chemin nous nous arretons pour 2 courtes randonnees offrant des vues panoramiques splendides sur les richesses du parc, notamment l’amas montagneux si particulier qui fait la celebrite du lieu. Apparu suite a des mouvements de plaques tectoniques, a des eruptions volcaniques et d’autres phenomenes volcaniques et terrestres sous-terrain, les pics et monts qui s’elevent au milieu du parc possedent differentes couches de roche de couleurs bien distinctes et sont particulierement escarpes. Au sein de ce paysage magnifique et en plein cœur de la Patagonie chilienne j’en profite pour en savoir egalement un peu plus sur mes amis hollandais et leur beau, plat et petit pays.

Paisaje del parque Torres del Paine (si, hay viento por alla...)  Paisaje del parque Torres del Paine  Paisaje del parque Torres del Paine

En fin de journee nous arrivons a leur hotel ou je suis invite a diner. J’hesite presque a entrer, de peur de salir le sol immacule… Comment un tel endroit a-t-il pu trouver sa place au milieu de cette etendue sauvage ? Lorsque je quitte mes amis il est déjà 17h, j’ai pres de 20 km a parcourir en pleine montagne avant d’arriver au « campamento italiano », lieu que j’ai choisi pour dormir ce soir. En 4h de marche soutenue sans pause, exceptees celles faites pour m’abreuver dans les nombreux cours d’eau qui jalonnent ma route, j’atteins mon objectif. La nuit vient de tomber et j’ai juste la force de me glisser dans la tente pour dormir. Encore 20 km le lendemain et j’atteins mon objectif ultime : le glacier Grey. J’ai volontairement tire un trait sur le glacier Perito Moreno sachant que je parviendrais a m’offrir le glacier Grey ; et le voila sous mes yeux ! Plongeant dans le Lago Grey de chaque cote de « La Isla », le glacier est immense, pres de 270 km2 de superficie! Je suis le seul a camper pres du glacier et j’en profite pour faire un peu d’escalade incognito. Je descends jusqu’au glacier et m’offre au passage quelques frayeurs sur la paroi rocheuse raide et glissante qui me permet d’acceder a la bete. La puissance qui se degage de ce monstre de glace est impressionnante. De pres, le glacier se fait fontaine. Il ruisselle de toutes parts et je suis oblige d’utiliser la capuche lorsque je penetre dans une des caves situees a sa base. Bleu. Un incroyable bleu eclatant, presque aveuglant, me surprend a l’interieur de la cave. Je reste encore quelques instants pres du glacier et finalement entame l’ascension du retour. Une fois en haut je reste sur mon perchoir a observer le glacier qui s’etend sur 28 km vers le nord. Le temps se suspend, la vue de cette merveille naturelle est grandiose, imposante. Je m’arrache finalement de la contemplation hypnotique dans laquelle j’etais plonge et me resous a rejoindre mon campement.

Glaciar Grey

Glaciar Grey  Glaciar Grey  Glaciar Grey

Glaciar Grey  Glaciar Grey  Glaciar Grey

Le retour se fait le lendemain apres avoir parcouru une trentaine de kilometres vers le sud. J’atteins enfin le chemin en fin de journee et arrive miraculeusement a me faire prendre par le premier camion croisant ma route. Retour a Puerto Natales et retour au campus ou j’avais campe 3 nuits auparavant.

Torres del Paine

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site