Parque Natural Nacional del Cocuy

Le premier jour n’est pas trop eprouvant physiquement mais les conditions meteos ne cessent de changer, passant du beau temps, a la pluie et enfin au brouillard. Mes compagnons, Manfred et James, avancent bien et me regalent du recit de leurs parcours professionnels atypiques et de leurs voyages.

Apres avoir traverse des vallees humides pleines de cactus etranges et grimpe sur des montagnes rocailleuses depourvues de vegetation, nous arrivons en fin de journee pres de la Laguna de la Plaza ou nous campons subjugues par la vue des premiers glaciers que nous apercevons a l’autre bout du lac. La nuit est froide mais nous en sortons entiers.

Cocuy - Laguna de la Plaza  Cocuy - cactuses y pantanos  Cocuy - En la niebla

Cocuy - Laguna de la Plaza

Nous repartons le lendemain en contournant le lac par l’ouest. Memes paysages montagneux ou regnent les moraines abandonnees par les glaciers qui ne cessent de reculer d’annee en annee. On nous predit que dans 20 a 30 ans, les glaciers que nous observons alors n’existeront plus… En descendant un peu, nous revoila a nouveau dans les cactus et les marecages ou nous nous perdons rapidement. Nous mettons deux bonnes heures a retrouver notre chemin qui nous mene jusqu'à la Laguna del Pañuelo. Nous sommes absolument seuls, a 4300 m d’altitude, ecrases par le poids des montagnes environnantes et rapidement transis de froid a l’approche de la nuit. Nuit qui tombe en dessous de zero cette fois-ci et manque de geler mes parties les plus intimes (je parle de mes doigts de pied…).

Cocuy - Lagunillas y nevados  Cocuy - Laguna del Panuelo  Cocuy - Montanas

Reveil glacial le troisieme jour mais toujours sous le beau temps. La premiere ascension nous rechauffe rapidement et nous offre une vue incroyable sur la Vallee de los Cojines. Environnement unique et tout a fait surprenant d’ilots de mousse verte fluo entoures des meandres des cours d’eau qui descendent droit des glaciers. Malgre l’altitude (ou a cause), le soleil tape fort et tout ce qui depasse se fait rotir (promis Maman, j’ai mis de la creme solaire !). Nous traversons cette etrange paysage qui n’a pas sa place au milieu des glaciers et arrivons au pied du Ritak U’wa Blanco, le plus haut pic du parc culminant a 5300 m. Nous campons pres de la Laguna de Avellanal. Cette nuit la est plus clemente et je me contente de trembler normalement de froid, emmitoufle dans mon sac de couchage.

Cocuy - Vista sobre los Cojines y Avellanal desde 4660m  Cocuy - vallee de los Cojines  Cocuy - vallee de los Cojines

Cocuy - La Laguna de Avellanal se mezcla con los nevados

Nous passons de nouvelles lagunes le quatrieme jour avant de penetrer dans une vallee verdoyante qui me rappelle nos cheres Alpes en plein été. Nous dejeunons pres de la Laguna de los Verdes ou commencent a affluer les « randonneurs du dimanche » (je le dis sans aucune animosite). De la, nous passons par de verts paturages qui nous conduisent finalement a la sortie du par et aux premiers refuges de montagne.

Tour des glaciers accompli en 4 jours au lieu de 5 ou 6, nous sommes assez fiers et meritons notre bonne nuit de sommeil a l’hotel apres notre retour a Guican par la route. Les paysages que nous avons traverses etaient tout simplement splendides et nous prenons conscience que c’est aussi ca la Colombie! Apres le Choco, quel changement! Le lendemain, nous ne tardons pas a repartir vers Bogota. Et oui, Jesus a ressuscite, fin des vacances, nous devons rentrer...

"Thank you guys, it was a very nice experience in your company and I'm glad I met you on the road!"

Commentaires (5)

1. Jyer 11/04/2010

Magnifiques panoramas jeune flibustier!
Ce que t'appelle des lagunes, c'est des lacs de montagne en fait non?

2. la mouette voyageuse 16/04/2010

Oh, ca va jeune laborantin a queue de cheval! Oui, on dit "lac de montagne" mais comme ils appellent ca des "lagunas" ici, j'ai repris le terme, qui existe bien en francais je te signale! Meme si pas parfaitement adequat ici je le concede... Bosse un peu au lieu de rouiller sur des sites internet de mecs en marge de la societe qui n'ont rien d'autre a faire que perdre leur temps a faire le tour du monde...

3. Luis Jacobo Camelo Herrera 20/04/2010

hi.

Just a quick entry to honor the finnest forward France has seen, since Platini o Papin. I mean jhonatan Mouette. During his CINEP days in bogota, we used to played with all the archive guys football on my old high school playground. He score 2 (of 5) goals of our victory. Who knows? such a multitalented pilgrim could be enrolled to reinforce the french footbal selection.

Anyway, thanks for your kindly email and keep in touch mate. You're the best.

Jacob.

4. Jb 24/04/2010

Yo, les parents voudraient savoir si tu es toujours en vie car ça fait un peu plus d'une semaine qu'on a pas de nouvelles ! J'avais oublié de lire les trois derniers articles, on dirait que tu fais de plus en plus face à l'extrême John Connors ! Je t'envoie bientôt un super mail où je raconte ma vie ! Bises !

5. Grubby 29/12/2011

I like your article,looking forwar breitling super avenger replica
to learning more in the future.And I will also gona posting here to share my opinion.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site