Puyo

 

J’ai ainsi rendez-vous avec Javier a Puyo, mon hote couchsurfing du moment. Javier me recoit chez lui en debut d’apres-midi et je fais la connaissance de ses deux sœurs et des ses deux freres. Mais ou sont donc les parents ? Javier m’apprend qu’il vivent depuis 5 ans aux Etats-Unis. Etant donne que les ages s’etalent de 8 a 25 ans on suppose que les plus ages prennent soin des plus jeunes. On suppose… Je suis tres bien recu mais la maison est un vrai taudis et quelques cafards courent sur les murs de la chambre qu’ils m’allouent. Bon, pas de quoi fouetter un chat, je ne m’alarme pas.

Je passe ensuite l’apres-midi et la soiree avec Victor, le plus age des freres et sœurs, qui m’apprend que tous sont issus de parents Quichua et Shuar, deux peuples natifs de la partie orientale de l’Equateur. J’en apprends donc un peu plus sur ces peuples en parlant avec Victor. Le lendemain, je pensais visiter une reserve par le biais d’un autre contact couchsurfing mais le plan tombe a l’eau. Je me rabats donc sur le musee ethographique de la ville et le defile en fin de journee pour commemorer les 111 ans de fondation de Puyo. Divertissant, surtout la presentation des candidates a l’election de « Miss Puyo » !

Desfile en Puyo La amistad entre colonos y indigenas, que bonito! - Puyo  Desfile en Puyo

  Desfile en Puyo  Que rico este museo! - Puyo

Victor, dont la famille possede quelques hectares de foret, me promet la visite d’une communaute Shuar le lendemain. Normalement, je pensais partir tot le matin mais son invitation m’interesse grandement et je decide de rester. Puyo constitue une excellente base pour l’exploration de l’Amazonie equatorienne et bien que je sois peu tente par l’aspect nature (la « selva » j’ai donne et je prefere definitivement la montagne…), je suis tres interesse par l’aspect ethnographie.

Seulement voila, alors que le soir je refuse d’aller a la fete foraine qui suit le defile (pas franchement convaincu par ce qui ressemble a une fete a la saucisse de seconde zone), j’abandonne Victor vers 22h et rentre me coucher. Nous sommes censes partir en visite a 6h le lendemain. Vers 4h du matin rentrent Victor et Javier completement ronds qui viennent me reveiller jusque dans ma chambre. J’apprecie moyennement et je sais d’ores et déjà que la visite est a l’eau… Effectivemment, le Victor ne se reveillera pas avant midi le lendemain.

Bon, decide a partir tot du coup, j’attends malgre tout jusqu'à 16h qu’une des sœur veuille bien me rembourser les quelques dollars que je lui ai prete. Pas vraiment une reussite mon couchsurf a Puyo… Premiere fois en 8 mois, je ne vais pas me plaindre.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×