Quito

Me voila donc a Quito. Moi qui n’aime pas particulierement les grosses metropoles je suis servi! Il me faut deux heures pour traverser la ville en transport en commun avant d’arriver finalement chez Myri, une amie du meme ami qui m’avait recommande Karina (dis moi Flo, t’as pas chome en Equateur apparemment!). A peine arrive, Myri me recoit comme un roi dans sa famille et j’ai droit a un “almuerzo” copieux de la part de sa mere alors qu’il est deja 16h. Nous discutons tous ensemble jusqu’a la nuit tombe, ensuite Myri m’entraine en ville sortir avec quelques amis. Ainsi, je me retrouve avec un petit groupe de filles - et deux amis suedois des filles ce qui met un peu d’exotisme dans ce paysage latino – a aller manger un hamburger dans un bar vintage et a aller chanter au karaoke dans le quartier gringo. Pas tres latino finalement comme ambiance si ce n’est la bonne humeur des filles et le karaoke anime!

Myri y sus amigos - Quito

Le lendemain, je passe un dimanche tranquille entre la maison de Myri et le centre-ville de Quito. Le centre est superbe ! Honnetement, de toutes les grandes villes d’Amerique Latine que j’ai traverse, c’est probablement le plus beau centre-ville qu’il m’est donne de voir. De nombreux edifices d’aspect colonial ont été restaures et les eglises presentent un melange d’authenticite et de modernite insolite. On croise meme une basilique gothique au milieu de tout ca… La nuit, la ville s’illumine et donne une autre dimension aux batiments qui reprennent alors vie. A noter que de nombreux natifs vivent a Quito et cohabitent avec le reste de la population. Tres peu vu ce type de situation jusqu'à maintenant…

Iglesia algo (no me recuerdo) - Quito Iglesia santo domingo - Quito

El cielo de Quito Abajo de la basilica - Quito

Je rentre pile poil de ma visite du centre pour une soiree degustation de lasagnes et de crepes avec les memes zouzous que la veille. Les crepes sont evidemment preparees par moi-meme, nationalite francaise oblige ! La journee du lendemain est destinee a mon traditionnel « jour de labeur », soit lessive-blog-Promethee, et je reste donc chez Myri en compagnie de sa mere qui me regale de ses petits plats toute la journee durant. Hum, qu’il est bon de travailler parfois ! Je retrouve Myri en ville le soir et cette derniere me fait un remake de « Paris by night » version Quito. J’ai meme droit aux legendes propres a chaque eglise.

Je quitte Quito le lendemain par la voie sud, direction Baños !

« Gracias a ti y tu familia Myri ! Pase un tiempo muy agradable en Quito contigo y tus queridos, familia y amigos ! »

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site