Oaxaca a San Cristobal de las Casas

Depart assez tot de Oaxaca par le meme chemin que la veille, c'est a dire le bus qui va jusqu'a Mitla a quelques kilometres a l'est de la ville. Je demande au chauffeur de me laisser a l'embranchement pour Tehuantepec qui me semble parfait pour attaquer le stop. Bonne intuition puisque je n'ai meme pas le temps d'inscrire la destination sur mon panneau qu'Eduardo s'arrete pour m'embarquer. Particularite du vehicule, il s'agit d'un corbillard! Mon sac occupe la place du mort tandis que je monte a l'avant... Accable par la chaleur et la fatigue, mon chauffeur est peu communicatif. Je profite donc du paysage en silence jusqu'a Tapanatepec ou il me laisse apres 5h de route. Paysage d'ailleurs sublime jusqu'a la cote, alternance entre montagnes vallonees recouvertes de forets de cactus et canyons ou fleurent les champs de magueys.

A Tapanatepec, je me fais embarquer par Guadalupe apres m'etre restaure dans une gargotte du coin (j'ai reveille la cuisiniere qui dormait a l'ombre dans son hamac!). Il conduit son camion jusqu'a Tuxla Gutierrez pour y livrer sa marchandise et passer une nuit chez lui avant de repartir le lendemain. Nous entrons dans le Chiapas, soit disant la plus belle region du Mexique. Le paysage change du tout au tout et apres l'aridite des terres d'Oaxaca je penetre la luxuriance de la "selva" et la jungle chaude et humide. La region est tres vallonee et, de temps a autre, on peut voir percer de superbes lagunes a travers la foret. 

Chiapas - laguna perdida en la selva  Chiapas - el sol se levanta sobre la selva

En fin de journee nous sommes a Tuxtla. Lorsque je dis a Guadalupe que j'espere me trouver un bon petit coin pour planter la tente, il me prend en pitie et m'offre de passer la nuit chez lui. Il me montre sa maison qu'il a entierement faite lui-meme et nous discutons quelques temps avant de nous coucher vers 22h. Pas trop tard car le lever est prevu a 4h, heure a laquelle Guadalupe doit livrer sa marchandise. A 4h30 il me laisse dans une station service sur la route de San Cristobal de las Casas qui n'est plus qu'a une heure de la.

J'obtiens un ride par un chauffeur de car, Joaquim, et son fils qui m'entrainent jusqu'aux hauteurs de San Cristobal. Ca doit etre le seul endroit du Chiapas ou l'air ambiant n'est pas surcharge d'humidite et ou il ne fait pas trop chaud! En arrivant, Joaquim me demande de lui payer le trajet. Le prix est derisoire mais je suis decu par principe car je croyais avoir obtenu un ride en bonne et due forme. M'en fiche, j'etais avec mon panneau et je suis aller quemander mon ride alors je le compte comme tel! Enfin, au moins je suis a destination de bonne heure et j'ai tout mon temps pour trouver un hotel (la requete couchsurfing n'a pas marche car je m'y suis pris trop tard...).

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×