San Cristobal de las Casas

Ma premiere journee est occupee a me renseigner sur les possibilites touristiques qu'offre la region et a visiter la jolie ville de San Cris. C'est la premiere fois que je suis confronte a la presence d'autant de peuples indigenes. En effet, San Cris est la place centrale regroupant les artisans des nombreux villages alentour qui viennent vendre leur marchandise aux nombreux touristes de la ville. Je me ballade donc dans les rues a l'architecture coloniale, grimpe sur les "cerros" situes en peripherie de la ville et ou la vue est imprenable et visite les marches traditionnels du centre. Premiere fois que je m'achete quelques babioles, heureusement que je ne peux pas acheter grand chose (rapport a mon style de voyage, sac sur le dos) sinon j'y aurais laisse mes economies! L'art indigene, joaillerie et vetements notamment, est superbe et chaque exposant a sa specialite propre selon la communaute a laquelle il appartient. Tous sont issus de la culture maya mais appartiennent a differentes ethnies et ont donc leurs propres coutumes et maniere de vivre.

San Cris - Vista desde el templo del Cerrito  San Cris - Iglesia San Francisco  San Cris - Mercado Santo Domingo  

San Cris - Vista desde el templo de Guadalupe

J'en fais l'experience le lendemain en allant visiter les villages de Chamula et de Zincantan. Pour une fois je participe a un tour et me retrouve avec une dizaine de personnes dont notre guide. Ce dernier nous fait d'abord visiter Chamula ou il nous entraine dans la maison d'un des chefs du village. Nous assistons a un rituel incantatoire reproduit 3 fois par jour selon la tradition maya. Notre guide nous explique le role de chaque objet, l'evolution du rituel suite a la conquete espagnole et nous en dit plus sur la culture maya en general. Il est important de savoir qu'il existe 14 ethnies mayas dans la region du Chiapas et que chacune a sa propre langue et ses propres coutumes. Ici, on parle le Tzotzil et le fait que notre guide le parle couramment nous ouvre pas mal de portes.

Nous visitons ensuite l'eglise, probablement mon moment le plus depayasant depuis le debut de mon voyage! Melange de coutumes mayas et de rites chretiens, la celebration de Dieu n'a ici rien de commun avec ce que l'on peut voir dans une eglise traditionnelle. Tout le monde est assis par terre ou debout au centre de la nef puisqu'il n'y a de toute facon rien pour s'assoeir, le sol est recouvert d'aiguilles de pin et de petits groupes se sont formes autour d'amas de bougies de differentes couleurs. Le long des murs, les figures des saints se succedent et tous portent un miroir autour du cou. On peut observer l'utilisation d'herbes medicinales dans de nombreux rituels mais egalement d'oeufs et de poulets (qui finissent la tete en moins generalement)!

J'ai seulement pu prendre quelques cliches de la ville car le reste du temps les photos etaient formellement interdites!

Chamula - Cemeterio colorado  Chamula - Vista sobre la ciudad

Nous quittons Chamula pour nous rendre a Zincantan dans une famille de la ville. Seules les femmes sont presentes, les hommes travaillant aux champs. Nous assistons a une demonstration de tissage, de preparation de la tortilla traditionnelle et notre guide nous donne quelques explications sur les differentes scenes observees dans l'eglise de Chamula ainsi que dans le village de Zincantan. Vraiment instructif et interessant, ce tour se fait dans le respect des populations locales et je suis heureux d'en savoir un peu plus que ce que j'ai pu voir sur les marches d'artisanat jusque la.

Zincantan - Niña tejiendo  Zincantan - obras despues del tejido

Je termine ma journee a San Cris d'ou je decide de partir le lendemain pour visiter les ruines de Palenque, plus au nord.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×