San Luis Potosi a Queretaro

Me voici donc quittant San Luis Potosi et entamant le stop a la sortie de la ville. Pas le temps de personnaliser ma pancarte, Humberto me repere et m'embarque. Apres un trajet tres agreable, il me propose de me deposer a Lagos de Moreno sur la route de Leon et Guanajuato. Pourquoi pas, il parait que Guanajuato vaut le coup d'oeil. Mon dernier ride me mene tout droit a Guanajuato en fin de journee. Ride pour le moins interessant puisque Carlos et Ariel, un mexicain et un cubain tous deux passionnes de musique, me font faire le tour de la ville avec force details historiques et legendes urbaines (chaque rue semble en posseder une).

Guanajuato est tout simplement surprenante! La partie superieure de la ville est faite d'enchevetrements de petites rues aux batisses aux couleurs vives tandis que la partie inferieure constitue un reseau de tunnels ou s'engagent les voitures pour finalement se perdre dans cet incroyable labyrinthe souterrain!

Guanajuato - Carlos y Ariel Guanajuato - plaza en el centro Guanajuato - calle

Je passe finalement la soiree avec mes deux comperes et dors a l'hotel ou reste Ariel et ou nous occupons un dortoir pour dix a seulement deux.Au cours de la soiree je fais l'experience d'une des plus agreables legendes de la ville, celle de la "callejon del beso". Il est dit que dans cette rue tres etroite, deux amants unis par un amour fou mais interdit, parvenaient a s'embrasser par l'entremise de leurs balcons respectifs. Passer dans cette rue sans embrasser tendrement quelqu'un serait le meilleur moyen de s'attirer sans plus attendre les foudres du destin. Emmene a l'endroit par Carlos et Ariel, je tombe sur un groupe de filles qui se jette sur moi tel une bande de hyenes affamees et m'entraine dans la fameuse rue pour que j'execute le travail requis par la legende avec une des filles du groupe. Jeune et jolie (mais tout de meme majeure pour les railleurs) je ne me fais pas prier et lui offre un "french kiss" qui s'eternise quelque peu. Decidement, il y a des jours ou tout va pour le mieux! Il parait en plus que j'ai gagne 15 ans de fortune parce que j'ai mis la langue!

Le lendemain j'en profite pour m'offrir une visite de jour completement seul en ville, enfin pas si seul puisque les eglises sont remplies en ce dimanche matin pour la messe de 7h30. Je suis vraiment sous le charme de cette ville d'apparence tranquille et pourtant grand centre culturel du pays (festival cervantesino notamment).

En fin de matinee je me rends a San Miguel de Allende situee une heure plus au sud. Je tombe sur deux artistes etrangers et un local vivant ici depuis plusieurs annees et m'expliquant l'importance de la ville du point de vue artistique. En effet, des artistes des quatre coins du monde se sont donnes rendez-vous ici pour faire de cette petite ville le centre artistique du pays. Dommage que la ville soit aux mains des americains... En a peine quelques heures j'ai la chance d'assister a une ceremonie religieuse dans la seule cathedrale gothique du pays, de parcourir un marche artisanal temporaire et d'admirer les danses costumees d'un festival en centre ville!

SMA - Ceremonia en la catedral SMA - Mercado temporal SMA - Festival historico en la calle

Je m'offre une superbe vue sur la ville depuis le mirador avant d'aller faire du stop pour Queretaro. Je me fais embarquer par Hector qui m'emmene tout droit a bon port.

Commentaires (1)

1. Jb 30/11/2009

Ton baiser a du bien la surprendre la pauvre, 15 minutes, c'est le temps qu'elle a mis avant de se réveiller ou bien c'est le temps que tu as mis à te rendre compte de ton manque de compagnie féminine ? =p

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site