Hasta Trujillo

Apres deux nuits de luxe a Cajamarca, je reprends la route le matin du troisieme jour. Une petite heure et demi de marche pour se mettre en jambe et me voila parfaitement positionne sur le chemin menant a Cajabamba. Pas le temps de deposer mon sac que je me fais prendre en stop par le laitier qui va faire le plein a Aguascalientes, a quelques kilometres de Cajabamba. Sur le chemin je l'aide a recuperer les pots de lait laisse la intentionnellement par les eleveurs. La route sillonne dans les montagnes et, apres San Marcos, celle-ci se transforme en route-piste ou pullulent les trous (parfois plus proche du canyon que du trou). Le laitier m'explique que la corruption est a l'origine de ce phenomene. De fait, la route n'a que deux ans, mais comme la moitie de l'argent s'en est alle dans les poches des differents actionnaires du projet, il ne resta ensuite plus assez d'argent pour faire un enrobe digne de ce nom...

A Aguascalientes j'attends deux bonnes heures a l'ombre d'un arbre qu'un vehicule ait pitie de moi. Bon, je n'inspire pas assez pitie apparemment alors je decide de marcher pour m'occuper. C'est le signal qu'attendait Elvis pour passer avec son pick-up et m'embarquer jusqu'a Cajabamba. La temperature est elevee dans la vallee et la nature prodigieusement riche.

Valle cerca de Cajamarca Hasta Huamachuco

Tout cela change une fois dans le camion de Mario. Mario s'en va charge de bois vers Trujillo et me trouve une petite place dans son vehicule, a la cime du tas de bois! Parfait pour la magnifique vue sur le paysage, moins sympathique lorsque la nuit tombe finalement et le froid qui vient evidemment avec. Je vous passe les details croustillants des 5h de route sur une piste defoncee avec un camion ne depassant pas le 22 km/h en pointe. Je finis le trajet avec deux maitresses d'ecole se rendant a Huamachuco. "Ben oui, viendez! Y'a plein de place sur mon tas de bois!" Nous arrivons vers 21h a la laguna de Sausacocha ou je descends. Je prefere voyager de jour pour observer le paysage et je ne suis pas presse. Je me regale donc d'une bonne truite du lac avant d'aller camper pres de l'embarcadere. Commence alors une lutte acharnee avec les "perros callejeros" (chiens de rue) qui m'en veulent definitivement pour je ne sais quelle raison... La lutte se poursuit jusqu'au matin et je loue le ciel de me fournir quelques pierres sur le chemin jusqu'a Huamachuco que je rejoins a pied.

J'esperais visiter le Marca Huamachuco la-bas (un des (tres) nombreux sites archeologiques du Perou) mais la route etait trop mauvaise et cela m'aurait coute les yeux de la tete. Bon, je visite donc rapidement Huamachuco et reprends le stop. Un premier ride en camion, un second en camionnette, me menent au sommet d'une montagne perdue. J'attends un epu avant de sauter dans un camion remplie de pierres a l'heure du dejeuner. Le chauffeur me previent qu'il ne va pas vite. Je lui reponds que je ne suis pas presse et nous partons. Apres 5h30 a somnoler sur mon tas de pierre, je me rends compte que nous avons fait exactement 82 km. Effectivement, pas presse l'ami... Heureusement la region est superbe malgre les nombreuses mines a ciel ouvert qui devisagent la region. 

Bon, je n'arriverai pas a Trujillo aujourd'hui. Je decide donc de descendre du camion a Yamobamba ou des policiers de route m'indiquent une maison ou je pourrai camper dans le jardin. Je suis accueilli par une bonne dame qui, en plus de me laisser dormir dans son jardin, me prepare une bonne soupe chaude avant d'aller dormir. Je revois mes amis policier avec qui je conviens d'un rendez-vous le lendemain pour qu'ils m'aident a trouver un vehicule pour m'amener a Trujillo.

Plaza central - Huamachuco 

Hasta Trujillo Hasta Trujillo Mis amigos policias - Yamobamba

Je passe une fraiche nuit et me reveille a 5h. A 6h30, me voila dans un van en direction de Trujillo. Les occupants m'ignorent. Tant mieux, cela me permet de roupiller sans gene et d'observer le paysage. Plus on s'approche de la cote et plus la montagne se fait rocheuse tandis que les fonds de vallee restent verdoyants. Surprenant contraste! J'arrive finalement a Trujillo en fin de matinee.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×