Road to the West bis : Wichita, Hays, Colorado Springs, Denver, Boulder

Apres ce bref mais intense passage par Tulsa, j'avais decide de continuer vers le sud et Oklahoma City en suivant la fameuse route 66. cela ne s'est pas fait et j'ai finalement opte pour le nord et la ville de Wichita. Apres plusieurs rides, dont un avec un sympathique jeune cowboy mormon (on a fait un arret au Zara pour cowboys du coin!) je me suis retrouve a mi-distance entre Tulsa et Wichita. J'ai passe la nuit au bord d'un etang a jouer a cache-cache avec des opossums (ce sont eux qui ont gagne...) et le lendemain j'etais frais et dispo pour mon premier ride de la journee, et en camion s'il vous plait! C'est la premiere fois, puisque ces braves routiers sont presses par les compagnies d'assurance et ne peuvent plus prendre d'autostoppeur. Mais Hector a le coeur sur la main et n'hesite pas a me prendre en pitie lorsqu'il me voit manger mon donut a l'entree de l'autoroute.

   

Finalement, a 10h je suis a Wichita et cela me laisse le temps de visiter la vieille ville et de me rendre a la bibliotheque pour internet. Wichita est plus petite que Tulsa mais aussi plus jolie. cependant, la plupart des villes de cette partie des Etats-Unis se ressemblent beaucoup : tres etalees avec de nombreuses habitations et un centre financier et economique qui se resume a quelques buildings et des batiments municipaux. Ma visite tourne court a cause de la pluie et je me rends chez mon hotesse, Beth, une jeune passionnee d'art et de francais. Comme quoi, il y a quand meme des americains qui ont du gout! Je passe une tres bonne nuit entre galeries d'art ouvertes au public ("last Friday") et soiree entre amis ensuite.

"See you in Grenoble Beth! You will never want to leave France when you'll be there!"

Le lendemain, pas facile de se faire prendre en stop! J'attends 2h30 en plein soleil avant mon premier ride qui me menera tout de meme a Hays. Mesdames Connie & Connie m'ont gentiment pris en stop et m'ont fait partager une partie de leur existence et je les en remercie. J'ai meme eu droit a la visite du fort (de l'exterieur car il etait ferme) et de ses gardiens, une famille de "buffalos". Le soir venu j'installe ma tente dans un pre et ne tarde pas a m'endormir.

Au petit matin, c'est au tour de Didier de m'embarquer. Malgre son prenom Didier n'est pas francais mais mexicain. Il me propose de m'emmener jusqu'a Colorado Springs si je suis assez patient pour atteindre la fin de son chantier vers Colby. Je me suis decouvert une certaine patience apres ces semaines de stop au bord des routes nord-americaines, donc je decide de  l'attendre sans rechigner. Nous quittons le Kansas pour le Colorado et je commence a vraiment me rendre compte pourquoi cette contree s'appelle les "Great Plains". Que de vide a perte de vue! C'est incroyable tant qu'on ne l'a pas experimente! J'ai l'habitude de dire que tout est plus grand ici, mais ici ca depasse l'entendement! On croise quand meme quelques ranches sur la route, mais la population se compose surtout de bovins et d'une sorte de chevreuil. Nous arrivons a Colorado Springs en fin d'apres-midi et je passe la soiree en compagnie de Didier et de sa famille. Didier a deux fils, Justin et Nathan, de un et quatre ans. Nathan est tres curieux et tres energique et me parle simultanement en espagnol et en anglais! Je m'apercois d'ailleurs que mon espagnol est bien rouille et que l'anglais a largement pris le dessus. Tengo que practicar antes de ir a Mexico! La soiree est tres sympa et Didier cuisine mexicain pour moi! Je dors dans le canape ce soir-la et nous nous reveillons vers 4h30 pour gagner Denver ou Didier travaille en semaine. Me voila donc a Denver vers 6h du mat'.

"Gracias para todo Didier, espero que voy a ver tu pueblo en el Chiapas! Espero tambien verte en Francia con tu familia!"

   

J'ai largement le temps de visiter Denver dans la journee. C'est une ville tres agreable, a la limite entre les Greaty Plains et les "Rocky Mountains", avec un axe pietonnier tres bien amenage et un joli centre ville. Beaucoup d'etudiants ici et de sportifs. Du coup, les silhouettes sont affinees et je trouve les filles tres jolies! Vers 17h, je rejoins Ryan, mon hote pour 2 nuits, qui sort juste du boulot. Soiree tranquille partagee entre quelques bieres et un bon repas (ainsi qu'une partie de MarioKart sur Wii, comme a la maison!) avec lui et sa petite-amie russe. Je prends le bus le lendemain pour me rendre a Boulder, petite cite universitaire pres de Denver. La ville est superbe! J'adore ses rues avec de grandes et belles residences ainsi que le Campus ou tout jeune reverait d'etudier. Mais surtout, j'adore la montagne qui fait partie integrante de la ville et je m'offre une petite ascension. Arrive en haut le panorama est superbe et je vous laisse apprecier les cliches ci-dessous.

   

 

J'aurai fait un peu de varappe pour arriver la (Popo serait fier de moi), parfois inconsciemment il est vrai (desole Maman pour les frayeurs que cela peut occasionner), mais ca valait le coup d'oeil! Vue imprenable sur Boulder et les quelques villes alentour avec au loin les Great Plains qui n'en finissent pas. Plus au sud se trouve Denver, reconnaissable a ses buildings, et a l'ouest les Rocky Mountains vers lesquelles je m'engage des demain. Je finis la soiree par une "Couchsurfing party" dans un bar de Denver. Une bonne occasion de rencontrer des locaux et d'autres voyageurs. Au programme : discussions sympathiques autour d'un verre, chapeaux ridicules (je trouve que les dread locks me vont tres bien!) et billard.

"Thanks for your hospitality Ryan! When you'll decide to travel Asia with your backpack, tell me, I want to see that!"

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site