Towards NYC

Bon, me voila du cote des USA, chez les gentils qui combattent l'axe du mal et defendent la liberte partout dans le monde. On va voir ce que ca donne... Une fois la frontiere passee, pas question de faire du stop dans le coin car c'est interdit sur l'autoroute et il n'y a que ca ici! Donc je marche et je me fais controler pas moins de trois fois par la police et une patrouille frontaliere. Je dois avoir une tete de terroriste... Qu'a cela ne tienne, je vais faire du stop un peu plus loin. Seulement, la nuit tombe et j'abandonne le stop pour aujourd'hui. Je suis creve et n'ai qu'une envie, me trouver un coin pour dormir. J'ai voulu essayer chez l'habitant mais l'habitant en question je l'ai apercu par la fenetre avant de frapper et il faisait la cuisine tout nu! J'ai donc decide de ne pas troubler ce grand moment d'intimite et j'ai ete planter ma tente derriere une station service desaffectee. Comme quoi, j'ai bien fait d'en prendre une! 1,5 kg et les mensurations d'un sac de couchage mais vraiment tres pratique.

Je me suis gele les miches mais je ne l'ai pas regrette, une superbe nuit etoilee en toute liberte. Je n'ai rdv a NY que le lendemain pour couchsurfer donc j'ai du temps et je me fais transporter jusqu'a Catskill Park (j'ai le temps de me faire controler encore une fois) ou je passe une autre nuit en tente. Ca pourrait paraitre glamour mais je n'etais pas loin de la route cette fois encore (j'ai quand meme vu deux biches, na!). Reveil a l'aube comme la nuit precedente et stop a nouveau. Et me voici a NY sans depenser un sous pour les transports (exceptes ces fucking metros qui coutent tous un bras!).

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site